Après une crise politique, les populistes s’installent au pouvoir en Italie

Le 4 mars dernier, le parti inclassable « Mouvement 5 étoiles » (M5S) et le parti d’extrême droite « la Ligue » (anciennement Ligue du Nord) sont sortis victorieux des élections législatives. Depuis, les deux formations et leurs leaders respectifs, Luigi di Maio et Matteo Salvini, s’étaient accordés pour composer un gouvernement en commun et nommer, à sa tête, le juriste Giuseppe Conte, qui, après avoir jeté l’éponge, a finalement, le 31 mai dernier, accepté le poste. L’inquiétude est grande, en Europe, sur les choix en particulier économiques d’un futur gouvernement eurosceptique.